Séniors : attention à la surmédication

Surmédication des seniors : un risque non négligeable

Selon une étude commandée par Santéclair, 20 % des plus de 65 ans consomment au moins 7 médicaments différents. Ce chiffre alarmant grimpe à 14 en moyenne, selon Claude Rambaud, administratrice de France Assos Santé.

Une autre étude de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille, menée auprès de 327 patients de plus de 65 ans, démontre que ces personnes consomment 6,5 médicaments chaque jour, dont près de 3 psychotropes (tranquillisants, somnifères…).

La principale cause : le cumul des malades des seniors

En effet, cette polymédication s’explique aussi par le vieillissement de la population, les personnes âgées sont sujettes à de multiples pathologies parfois cumulables : arthrite, problèmes respiratoires ou cardiaques, hypertension, maladie de Parkinson, Alzheimer… Ce qui fait des seniors les plus grands consommateurs de médicaments en France.

Surmédication : dangers

Il y a pourtant des risques et dangers liés à cette surmédication :

  • oubli de prise d’un médicament
  • confusion ou erreur de dosage entre plusieurs médicaments
  • multiplication ou interférence des effets secondaires
  • risque d’automédication

Bien souvent, ces patients consultent plusieurs médecins. C’est pourquoi le dossier pharmaceutique peut être une solution afin de mieux sécuriser le suivi thérapeutique et de revisiter correctement les ordonnances.

Vous avez aimé(e) cet article ? Partagez-le :Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

S‘inscrire à notre

NEWSLETTER

SOYEZ AU COURANT EN AVANT-PREMIÈRE DES NOUVELLES OFFRES AFI,
ET DES ACTUALITÉS DE L’ASSURANCE